Burn

Home > Burn

Et oui, une fois qu'on sait accélérer, à peu près tourner, voir poser le genou, on commence à s'encanailler et à tenter d'amuser la galerie. Le Burn se pose là, comme un moyen d'expression pour dire qu'on est content ! Le motard retrouve son instinct animal, cherchant ainsi à dominer ses congénères, impressionner les femelles et pourquoi pas favoriser sa reproduction !Le burn peut aussi être plus simplement la célébration de la fin de vie du pneu, mais il est surtout une source intarissable de bourres, de chutes minables et de hontes à vie... produisant ainsi l'effet inverse du but inconsciemment recherché !

Les rubriques 400 000 Motards

  • GAZZ
  • WAHO
  • LOL
  • AÏE

Retrouvez-nous sur Facebook